bonjour , a vous le sujet de la plante carnivore qui nous intéresse ce soir est collante de part ces feuilles et tiges qui attrape les insectes elle a aussi la particularité si vous froissez ces feuilles une odeur de viande pourrie s en dégage tout de même ces fleurs sont jolies . N°4
 
🌺 Griffe du diable ( Ibicella lutea ) 🌺
 
  • origine : Brésil
  • plantation : au printemps
  • floraison : printemps & été
  • hauteur de : 50 cm
  • ma couleur : fleurs jaunes
  • exposition : plein soleil ☀️☀️☀️
  • rusticité : NON rustique +8°C 🏠🏠🏠
  • humidité du sol : sol frais et bien drainé 💦💦
  • type de sol : sol acide , en mélange terreau & sable , sphaigne
  • utilisation : au potager , en pot ( intérieur )
  • p'tites bêtes et maladies : L'Ibicella lutea n'est pas sensibles aux attaques de p'tites bêtes mais elle peut parfois être sujette aux maladies fongiques.🐌🐌
 
  • et tu ' savait ! : Le genre Ibicella ne compte qu'une seule espèce Ses tiges et feuilles gluantes d'un vert plutôt clair, comme son port, ne sont pas sans rappeler le géranium : les feuilles orbiculaires dessinent donc une sorte de cercle et leur base est cordiforme. La croissance de la griffe du diable est plutôt rapide, elle tend à s'étaler jusqu'à 1m de large. Au froissement, les feuilles dégagent une odeur de viande pourrie peu ragoutante ,

    Ses fleurs en trompette qui s'épanouissent durant tout l'été forment des grappes aux pétales jaunes et gorge tachetée de rouge. Elles donnent naissance à des fruits en forme de longues griffes contenant de nombreuses graines de la taille de raisins secs qui s'en échappent à l'automne lorsque la griffe s'ouvre. Celle-ci se courbe et se lignifie, devenant très dure et se conservant plusieurs années pour décorer ! Les jeunes fruits verts sont comestibles bien que leur intérêt gustatif soit très limité : de la taille des cornichons, ils se consomment en pickles. Ils arrivent à maturité en octobre.

    Le système de piégeage passif de cette plante carnivore repose sur ses tiges et feuilles velues dont les poils sécrètent une glu en gouttelettes qui attirent les insectes comme s'il s'agissait de rosée ; ainsi piégés par le mucilage collant, la plante entame leur digestion. Sur ce dernier point, des incertitudes existent car certains doutent qu'elle digère ses proies, ce qui en ferait une plante protocarnivore plutôt que carnivore.

    Ibicella lutea4

    Ibicella lutea3

    Ibicella lutea2

    Ibicella lutea1

    Ibicella lutea

 
 
le Potager des Fleurs !   le Blog